AJMU Poitiers

Tu souhaites apprendre la Médecine d’Urgences dans une ville à taille humaine où il fait bon vivre, avec des chefs investis dans notre formation ? Ce choix de ville est donc fait pour toi !

Tu connais surement Poitiers uniquement grâce au Futuroscope (ou même pas…), mais c’est pourtant une ville très agréable, à seulement 1h15 de Paris en TGV, proche de la mer avec des périphéries plutôt attrayantes, dont La Rochelle, avec un hôpital à 300m du port et de l’océan ! Des WE à l’ile de Ré, l’ile d’Oléron ou simplement des repos de garde en bord de mer sont donc très facilement envisageables ;). Tu seras également entre Nantes et Bordeaux.

futuroscopecarte poitiers

C’est une petite ville mais remplit de choses sympas à faire ! Il y a des bars sympas où tu pourras aller boire un coup et y retrouver pas mal d’internes de l’hôpital (et quelques chefs!), à Blossac pour bronzer au soleil, au bord du Clain pour y courir ou simplement chiller ;). Depuis 2 ans, il y a l’ilot du Tison, au bord du Clain avec pas mal de food trucks, deux bars, plein de jeux de société, possibilité de jouer à la pétanque et même de faire du kayak.

parc blossactaptap

Pour ceux qui est concerts et expositions, tu pourras compter sur le Confort Moderne, à deux pas du centre ville avec un concert par mois environ. Si tu es plutôt cinéma, il y a le TAP qui propose des films vraiment cools et à petit prix et un CGR à 15min.

Qui dit petite ville, dit loyers attractifs, il sera plutôt facile de trouver un T2 pour moins de 500e en plein dans le centre, et encore moins cher à quelques minutes du CHU. L’hôpital est localisé à 5-10min du centre ville en voiture, accessible en vélo également, et il n’y à pas ou très peu de bouchons ! Sinon, tu pourras aller à l’internat du CHU de Poitiers et profiter sa piscine les jours d’été. L’internat de Poitiers et des périphéries, c’est aussi une à deux soirées par mois pour décompresser !

Le CHU de Poitiers fait parti des « petits CHU » et dispose pourtant d’un très bon plateau technique. En choisissant Médecine d’Urgences ici, tu seras sure d’avoir une formation au top avec des chefs, jeunes pour la plupart, très impliqués dans notre formation et attentifs. Nous avons des cours commun par promo environ 1 fois par mois, et en plus des séances de simulation de haute fidélité pour nous préparer à intervenir en situation réelle. C’est un entraînement primordial, tout en bienveillance, qui nous permet de mieux réagir en situation d’Urgences mais également pour mieux appréhender l’annonce d’une mauvaise nouvelle. Le tout dans une ambiance conviviale. Il y a 2 référents qui sont CCA pour chaque promo, disponibles à tout moment : pour avoir des infos sur les stages, sur la formation, et également pour nous soutenir si nous rencontrons un problème dans notre vie perso et/ou stages. Il y a en plus 1 référent interne qui gèrent les promos, les choix de stage, et qui prendra très au sérieux tout commentaire fait vis à vis d’un stage, jusqu’à fermer ce stage après discussion s’il pose vraiment soucis.

Quand tu commenceras l’internat de Médecine d’Urgences, tu auras le choix entre deux type de stages pour la phase socle :

  • soit un service d’Urgences
  • soit un stage de Médecine (gériatrie, maladies inf/médecine interne, médecine polyvalente, médecine post-urgences)

puis inversement le semestre suivant.

Aux Urgences, tu seras dans plusieurs secteurs : box, filière courte/traumatologie, UHCD (et au CHU, tu auras cours tous les matins pendant 3 mois sur les pathologies classiques rencontrées aux Urg). Environ 20 gardes dans le semestre, sans garde d’étages. Il y a le staff le matin à 8h30, puis un second à 12h et un autre à 16h. Les deux derniers sont plus très rapides et permettent d’orienter rapidement notre prise ne charge si nous sommes en difficultés, avec l’avis d’autres chefs.

Ensuite, ce sera pédiatrie et stage libre. Ici pour l’instant, le stage libre correspond à un stage en cardiologie, en USC ou en anesthésie. Puis, tu finiras avec un stage en réanimation et au SAMU/SMUR avant de débuter l’année de Docteur Junior. Point important, à Poitiers, ce sont les urgentistes qui gèrent le déchoc et non les réas, plutôt un point positif !

Si vous êtes à la recherche d’un internat dans une ville très sympathique, accueillante, pour exercer la Médecine d’Urgences, n’hésitez pas à nous rejoindre! Cette spécialité vous fera rencontrer de nombreuses situations, plus ou moins graves, dans lesquelles vous apprendrez à les gérer en équipe, grâce à cette formation au top ! 🙂

Représentant AJMU : Matthieu Lassalle (matthieu.lassalle40@gmail.com)

Coordonnateur DESMU : Pr Olivier Mimoz (olivier.mimoz@chu-poitier.fr)

Association locale d’internes : SIAIMP (https://siaimp.fr)