AJMU Toulouse

Pourquoi choisir Toulouse pour l’internat DESMU ?

Toulouse est la 4e plus grande ville de France, située dans le Sud Ouest, elle bénéficie du soleil la majeure partie de l’année, et se trouve à 2h de la mer, à 2h30 de l’océan, et à 1h30 de la montagne. La population est très jeune, composée de beaucoup d’étudiants, et de beaucoup d’ingénieurs, compte tenu de la présence d’Airbus. 

Toulouse, connue pour ses briques roses, a un charme certain, surtout son centre-ville qui peut se faire entièrement à pieds, composé de bâtiments inimitables, de bars à tous les coins de rue, et de ses bords de Garonne pour profiter au soleil avec des amis en afterwork ! Les différents parcs ne manquent pas pour se détendre et profiter du beau temps.

Le CHU :

Le CHU est composé de plusieurs sites dont principalement Purpan, Rangueil, et Larrey, ainsi que d’un site « Oncopole ».

-L’hôpital de Purpan, assez neuf, comprend des urgences adultes, une réanimation, le centre du SAMU, et au niveau spécialité comprend tout ce qui est gériatrie, infectiologie, gynécologie, neurologie (avec UNV), neurochirurgie, psychiatrie, chirurgie orthopédique, médecine interne, chirurgie maxillo faciale, et tout le pôle pédiatrie maternité dans des batîments à part.

-L’hôpital de Rangueil, plus ancien, comprend des urgences adultes également, une réanimation, la cardiologie (dont USIC et coro), gastroentérologie et chirurgie digestive, gériatrie (aigue uniquement), urologie, chirurgie cardio vasculaire, néphrologie, endocrinologie, chirurgie plastique.

-L’hôpital de Larrey, collé à Rangueil, comprend principalement la pneumologie, la chirurgie thoracique. Il n’y a pas d’urgences à Larrey.

A noter : le SAMU a été créé à Toulouse, vous trouverez donc un des SAMU les plus développés 😉

L’internat et l’association de l’internat :

Le CHU possède un internat à Purpan, assez neuf, pour les FFI principalement. Il comprend une salle de sport, avec billard et babyfoot, accessible à tous les internes du CHU.

Les internes « classiques » sont logés à Rangueil, dans un bâtiment plus ancien, mais qui possède une piscine en extérieur, un terrain de pétanque, et un babyfoot et un billard.

L’association de l’internat (http://www.internatmedecinetoulouse.fr/) organise tous les 2 mois environ une grosse soirée open-bar dans une salle faite exprès à l’internat de Purpan. En alternance, les internes résidents de Rangueil organisent environ tous les 2 mois un « 7 to 1 » (=afterwork, mais qui finit souvent bien après 1h). Des pool party sont également organisées par le bureau de l’internat pendant l’été.

En plus des soirées, le bureau de l’internat organise chaque année un Gala, un week-end montagne et sports pendant l’été, un week-end surf à l’océan, un week-end ski l’hiver, et il y a une Revue tous les 2 ans. En plus de tout ça, l’internat propose diverses petites choses en plus, comme des soirées oenologies, ou des réductions diverses comme pour l’escalade ou du wakeboard. 

La formation DESMU :

Au niveau théorique, indépendamment des cours potentiels de chaque terrain de stage, il y a pour toute la promo un séminaire tous les 1 mois – 1 mois et demi, qui consiste, après avoir vu des cours en vidéos sur le sujet, de faire sur Toulouse 2 jours de cours, discussions, ± application pratique, selon une thématique. Il y a parmi ces séminaires, 1 séminaire par an dédié à l’échographie, donc une formation progressive à l’écho au fur et à mesure de l’internat.

Au niveau pratique, Toulouse possède un centre de simulation, où nous passons sur environ 3 à 5 thématiques par an, pendant tout le DES. Chaque passage se fait à 6 participants en DESMU, avec des infirmiers et externes du CHU, et encadré par des seniors des urgences, ce qui permet par session de participer à 1 cas et d’observer/débriefer les 5 autres. Le tout, fait sur mannequin haute fidélité (qui simule tous les paramètres vitaux, l’auscultation, l’intubation difficile si besoin, la voix, toux etc.)

Pour ceux qui veulent faire des formations en plus, Toulouse permet de se positionner sur le DU de secours en montagne.

Les stages et la maquette :

La maquette de Toulouse est très cadrée, ce qui permet à chacun de passer dans les mêmes stages et d’avoir une formation homogène, même pour ceux moins classés ! La seule différence se fera sur les choix des 2 périphéries. Il y a 2 périphéries à réaliser, obligatoirement, et c’est 2 en tout, pas plus*. Ceux qui prendront périphérie pour le stage de gériatrie seront forcément au CHU pour la réanimation, et vice-versa.

Il n’y a pas de stage de « libre » à Toulouse, car il est remplacé par quelque chose de bien mieux et d’unique : le stage médico-technique. Ce stage se réalise lors de la 2e année, et forcément en périphérie. L’interne de DESMU a pour objectif de réaliser une cinquantaine d’intubations au bloc opératoire, une vingtaine d’accouchements à la maternité, d’apprendre les bases d’interprétation des radio/scans en radiologie, tout en prenant en général quelques gardes au urgences. Comme son nom l’indique, ce stage médico-technique permet de se former aux gestes utiles à l’urgentiste et au SMURiste, qu’il n’aura pas l’occasion de voir ailleurs. C’est un vrai plus dans la formation.

Concernant la maquette :
La 1ere année : 1 semestre aux urgences au CHU, 1 semestre en gériatrie aiguë (CHU ou périphérie)
La 2e année : 1 semestre aux urgences pédiatriques du CHU, et 1 semestre en médicotechnique en périphérique.
La 3e année : 1 semestre au SAMU (SMUR et régulation) au CHU, et 1 semestre en réanimation (périphérie ou CHU, l’inverse du choix de la gériatrie en 1ere année).
La 4e année : Docteur Junior, le nouveau statut, ou l’interne a passé sa thèse fin de 3e année, et est donc posté, pendant 1 an, en alternance selon les jours, aux urgences et au SAMU du CHU*, sur des lignes de senior, en autonomie. Il y a toujours un « vrai » senior dans le coin, théoriquement dispo pour toute question si besoin, mais le but est vraiment l’autonomisation, comme si on était assistant hospitalier.

L’ordre des stages de 1ere, 2e et 3e année peut être interverti pour chaque année entre les 2 semestres possibles, mais uniquement au sein de la même année. Cet ordre a été choisi entre les 3 années pour une formation progressive (il ne serait pas logique de pouvoir faire du SAMU ou de la réa en début d’internat par exemple).

*A noter que pour la promo de Docteur Junior à venir 2021-2022, à cause d’un effectif important, 4 internes vont faire un partagé 6 mois périph, 6 mois CHU. Le reste de la promo (environ 20 personnes) sera uniquement au CHU.

Les urgences de Toulouse :

Les urgences de Toulouse sont dispersées sur les sites de Purpan et de Rangueil, et donc les pathologies vues dépendent des spécialités du site. Sur Purpan, ça sera surtout Traumato, neuro, psy, alors que sur Rangueil ça sera plutôt cardio, pneumo, digestif et uro-néphro.

Lors du stage aux urgences au CHU, chaque interne est amené à bouger entre Purpan et Rangueil tous les jours, et changer de secteur chaque jour, ce qui permet de voir de tout durant le semestre.

Chacun des 2 sites dispose de plusieurs unités gérées par les urgentistes :

-Service ambulatoire (UA à Purpan, CMCT à Rangueil)

-Service d’accueil couché (HUB/AMT à Purpan, AMCT à Rangueil)

-Service d’accueil des urgences vitales (SAUV)

-UHCD (unité d’hospitalisation de courte durée, pour les surveillances TC 24h après passage au urgences par ex)

Le SAMU est basé sur Purpan, est possède un CRRA (centre de régulation des appels), 4 lignes de SMUR, et à disposition 2 hélicos pour les trajets importants.

Les périphéries :

Comme dit précédemment, il y a 2 périphéries à réaliser dans la maquette, ni plus ni moins (exception faite du Dr Junior pour certains, selon l’effectif). Ces 2 périph concernent le stage médicotechnique de 2e année, et, soit le stage de gériatrie de 1ere année soit le stage de réanimation de 3e année.

Le département 31 de la Haute-Garonne est assez étendu. Certaines périphs sont donc plus éloignées. Vous pourrez, selon pour quel stage vous allez en périph, aller principalement à :

  • Montauban à 30 min
  • Lavaur à 30min
  • Cahors à 1h20
  • Carcassonne à 1h15
  • Castres à 1h15
  • Rodez à 1h40
  • Tarbes à 1h30
  • Lourdes à 1h45

Toutes les périphéries disposent d’un internat gratuit où peuvent loger les internes.

A noter : il est possible de réaliser un inter-CHU durant l’internat. Il n’est juste pas possible de le réaliser à la place du stage aux urgences du CHU, ni durant l’année de Docteur Junior.

Conclusion : 

Toulouse est une ville très agréable en tant que jeune, avec le soleil, la Garonne, son centre-ville, ses bars, et la relative proximité mer/océan et montagne. La formation DESMU à Toulouse est excellente, tant par ses terrains de stage que par les séminaires et les ateliers de simulation haute fidélite. Et le stage médicotechnique est un gros gros + pour la formation.

Interne à contacter : Tom Benguigui (benguigui.tom@gmail.com)

Coordonnateur DESMU : Pr Sandrine Charpentier (charpentier.s@chu-toulouse.fr)

Association locale d’internes : http://www.internatmedecinetoulouse.fr/ 

Capture d’écran 2021-08-05 à 14.50.22
Capture d’écran 2021-08-05 à 14.50.39
Capture d’écran 2021-08-05 à 14.50.57