AJMU Nancy

A toi futur(e) urgentiste, si tu cherche une ville ou il fait bon vivre et où la médecine d’urgence est gérée par une équipe ultra-dynamique alors Nancy est la ville faite pour toi !

Je vais te présenter ma ville et ma région (d’adoption … et oui je ne suis pas Lorraine à la base mais je ne me vois plus quitter ce coin que j’adore) et ensuite je te parlerai des différents hôpitaux. 

Nancy :

Imagine, une ville du Nord Est de la France, à 1h40 de train de Paris, 2h de route de Strasbourg, 4h30 au nord de Lyon, habitée à 50% par des étudiants, où tu peux trouver tout ce que tu peux avoir dans une grande ville mais à taille humaine. 

Ici, on traverse la ville à pied, (mais on peut aussi prendre le tram), on passe dans les quartiers résidentiels aux immeubles de début 1900, on observe le style Art Nouveau (c’est juste avant l’Art Déco, je te le dis, ça pourra te permettre de briller en société !) avec ses œuvres typiques de l’école de Nancy, on flâne ensuite dans l’immense parc de la Pépinières, rendez-vous des joggers, des enfants qui vont au manège ou voir les animaux du mini zoo et de tout ceux qui veulent se poser sur les pelouses pour prendre une pose déjeuner ou boire une bière entre amis (très prisées par les temps qui courent). Après cet écrin de verdure c’est l’effervescence du centre-ville, les magasins de la rue Saint Jean et de la rue Saint Dizier, les bars et les restaurants de la vieille ville et puis bien sur la Place Stanislas, la fameuse plus belle place d’Europe avec ses pavés blanc crème et ses magnifiques bâtiments. C’est le cœur de cette ville ultra vivante. Nombreuses animations en tout genre, point de rencontre pour les soirées entre amis, ou juste place que l’on traverse pour aller d’un bout à l’autre de la ville. Pour finir cette balade on peut aller vers les rives de Meurthe, les dépasser un peu et tomber sur les quartiers nouveaux, le Kinépolis (quand il est ouvert) et l’Autre Canal, la salle de concert de Nancy (quand il y aura des concerts ! Mais si, ça va revenir, soyons confiant). 

Pour le reste je ne t’en dis pas plus, Nancy c’est une ville à vivre, chaque quartier a son style, son ambiance et ses animations. Et si tu veux poser tes valises, tu trouveras facilement un super appartement qui ne te coutera pas tout ton salaire. 

La Lorraine :

Il n’y a pas une Lorraine, il y a 4 pays Lorrains, tous avec leur culture, leur histoire, et même leur accent (oui oui je te jure).

La Meurthe et Moselle, c’est le centre de la Lorraine, avec en son cœur la ville de Nancy. Comme toutes les capitales on y trouvera toutes les spécialités de la région. Interdiction de venir en Lorraine sans gouter les spécialités locales, la quiche Lorraine oui mais aussi le pâté Lorrain, la potée Lorraine, la mirabelle, les bergamotes et le Baba au Rhum (ah tu ne savais pas que ça venait de chez nous je suis sûre). Niveau art, on en a déjà parlé un peu plus haut, l’école de Nancy est très réputée. C’est une région qui, ayant longtemps été frontalière avec l’Allemagne quand l’Alsace et la Moselle n’étaient pas Française, a été une terre d’accueil pour de nombreux artistes voulant fuir vers la France qui était beaucoup plus ouverte d’esprit artistiquement parlant. Et puis la Meurthe et Moselle est aussi et surtout la terre des Ducs de Lorraine dont on retrouve les traces un peu partout. 

La Moselle, historiquement cette région a été plusieurs fois Allemande et tout comme en Alsace on retrouve des influences germaniques un peu partout. Des bâtiments en pierres de Jaumont jaunes de Metz ou Thionville jusqu’aux gâteaux de Noël et vins chaud en hiver, en passant par les expressions et l’accent bien typique (tu comprendras ce que je veux dire quand tu entendras ton premier « J’ai tellement mal les pieds que j’arrive plus à mettre mes schlops, du coup je suis allé voir le toubi entre midi, j’avais les douilles rouges jusqu’à ded’la, oyééé ! » ajoutes un accent à consonance allemande, c’est bijou), tout ici rappelle l’histoire de cette région. En plus de la proximité avec l’Allemagne, la Moselle est à la frontière du Luxembourg et proche de la Belgique. Tout ce melting pot fait que les mosellans sont des gens fiers, bons vivants et chaleureux. 

La Meuse, la partie la plus rurale de Lorraine et également chargée de l’histoire des soldats de la première guerre mondiale. A Verdun ou Saint Mihiel, dans la fôret meusienne plantée par l’homme pour recouvrir les tranchées il y a 100 ans, ou sur la voie sacrée qui descend vers Bar le Duc, on marche sur les traces des Poilus. Mais c’est aussi un lieu de gastronomie sucrée, les dragées de Verdun, les madeleines de Commercy et la confiture de groseille épépinée à la plume d’oie de Bar le Duc devraient te séduire.

Les Vosges, on part à la montagne. Dépaysement assuré. Des forêts, des lacs, des cimes enneigées et des paysages époustouflants. Tous les amoureux de la nature seront servis, en été comme en hiver, il y a multitude d’activités de plein air (et en ce moment c’est agréable d’avoir un terrain de jeu comme celui-là). Coté ville il y en a pour tous les goûts. Des petites chaleureuses, des plus grandes animées et des stations de sport d’hiver ou des stations thermales. Et puis d’un point de vue culturel, les Vosges c’est aussi le berceau de Jeanne d’Arc à Domremy la Pucelle. 

Les hôpitaux :

Le CHRU de Nancy, séparé en deux hôpitaux principaux :

  • L’hôpital Central où se trouvent les urgences, un service de post urgence, deux services de réanimation, la traumatologie et la neurologie et neurochirurgie.
  • L’hôpital Brabois sur la colline de Vandoeuvre ou se trouvent tous les autres services, deux autres services de réanimation et l’hôpital d’enfant
  • Il y a également des plus petits centres, pour la gériatrie (Saint Charles et Saint Julien) ainsi que la Maternité Régionale

Comme tu t’en doute, niveau plateau technique on est très bien lotis. Aux urgences on est polyvalent, filière courte, filière longue, UHCD, déchoquage, SMUR et régulation. C’est également là qu’est stationné l’hélicoptère Lorraine. L’équipe est très dynamique et on voit énormément de pathologies différentes ce qui est très formateur. Les urgentistes de Nancy font également tourner les urgences d’un petit centre, à l’hôpital de Pont à Mousson. Petites urgences avec une équipe chaleureuse, je recommande !

Le CHR Metz-Thionville qui, comme tu l’as deviné, est séparé entre l’hôpital de Mercy à Metz et celui de Bel Air (comme le prince…ah ah ah) à Thionville, est le plus gros centre de la Moselle. Là aussi on est bien fournis en termes de plateau technique. Le centre 15 est basé sur Mercy. Les deux services d’urgence ont des fonctionnements différents mais ont l’un comme l’autre beaucoup de passage et donc beaucoup de pathologies différentes. Nombreux départs SMUR sur ce territoire immense, on se régale. 

Le CH Emile Durkheim à Épinal, tout neuf, ils sont sur le point d’emménager dans les nouveaux locaux, un centre en pleine expansion. Centre 15, avec une équipe jeune et polyvalente. Moins de passage que sur les 3 grands centres cité au-dessus, mais des pathologies pas banales du fait du territoire montagneux. Par contre il ne faut pas être cardiaque car sinon il faut transférer à Nancy (pour la Coro). 

Le CH Saint Nicolas de Verdun, petit hôpital avec tous les services nécessaires (sauf la coronarographie là encore). Il y a même une équipe formée pour faire des thrombolyses et une salle dédiée. Ambiance familiale où tout le monde connait tout le monde. Aux urgences, moins de passage que sur les gros centres mais là aussi une belle diversité de pathologie et pas mal de traumatologie en tout genre. Ces urgences sont mutualisées adultes et pédiatriques (mais ne valide pas le stage de pédiatrie car trop peu de passage). Centre 15 également. 

Les plus petits centres : 

  • En Meurthe et Moselle tu peux être amené à être en stage au CH Saint Charles de Toul, au CH de Luneville, au CH Maillot de Briey ou au CH de Mont St Martin. 
  • En Moselle, le CH Robert Pax de Sarreguemines, le CH Marie Madeleine de Forbach, le CH de Saint Avold et le CH de Sarrebourg. 
  • En Meuse, le CH de Bar le Duc. 
  • Dans les Vosges, le CH Saint Charles de Saint Dié, le CH de Remiremont ou le CHI Ouest Vosgien de Neufchâteau. 

Ce sont des petits centres avec des urgences à taille humaine. Il y a souvent peu de plateau technique, pas de réanimation et il faut transférer vers les gros centres. Mais souvent l’ambiance y est excellente, les seniors très disponibles pour la formation, on laisse beaucoup faire et la plupart des gestes sont fait aux urgences.  

Voilà j’espère qu’avec tout ça, tu as pu comprendre que cette région aux mille facettes est faite pour toi. Alors bienvenu dans l’équipe

Représentant AJMU : Lucile Marsepoil, Arthur Toussaint et Raphaël Wagner (nancy.ajmu@gmail.com)

Coordonnateur DESMU : Dr Tahar Chouihed (t.chouihedmahjoub@chru-nancy.fr)

Association locale d’internes : AMIN (Personne Facebook « Jean Michel Amin »)

nancy 1

Crédit Photo : Khaled Habchi