Salaire en médecine d’urgence

Découvre les salaires en médecine d’urgence de l’internat au PU-PH !

I. Internat

  1.  Émoluments

Le montant du salaire varie selon une ancienneté calculée en fonction du nombre de stages semestriels validés (aussi valable en cas de droit au remord).

En plus du salaire de base, il faut ajouter les émoluments forfaitaires :

  • Une indemnité de sujétion de 435,18 € par mois pour le faisant fonction d’internes (FFI) et les internes en 1ère et 2ème année d’internat.
  • Une prime de responsabilité de 170,88 € et 339,03 € respectivement par mois pour les internes en 4ème et 5ème année.
  • Une majoration logement pour tous les internes qui ne sont pas logés.
  • Une majoration nourriture pour tous les internes qui ne sont pas nourris.
  • Une prime d’autonomie supervisée pour les docteurs juniors (DJ).
  • Une indemnité à hauteur de 40% des émoluments forfaitaires mensuels pour les internes qui exercent en Guyane, à La Réunion, à Mayotte ou à Saint-Pierre-et-Miquelon.
  • Une indemnité à hauteur de 20% des émoluments forfaitaires mensuels pour les internes qui exercent en Guadeloupe, en Martinique, à Saint-Barthélemy ou à Saint-Martin.
  • Un remboursement des frais de transport en commun à hauteur de 50%. 
salaire internat
  1. Garde

Il faut également ajouter au forfait de base, les gardes qui sont payées avec un mois de différé. Le service de garde normal est défini par une garde de nuit par semaine et un dimanche ou jour férié par mois. Au-delà, elles sont payées en gardes supplémentaires. Le calcul se fait sur une période lissée de 3 mois. A noter, les DJ peuvent faire des gardes de séniors suite à leur autonomisation. Pour rappel, une garde de 24h pour un dimanche ou un jour férié est payée double.

gardes internat

 

II. Post-internat

  1. Chef de Clinique Assistant (CCA) – Assistant Hospitalo-Universitaire (AHU)

Les CCA et AHU sont des membres du personnel enseignant et hospitalier non-titulaires. Ils ont donc des fonctions d’enseignement, de recherche et hospitalières. Leur prise de poste se fait dans les trois années suivant l’obtention de leur DES et leur durée totale à ce poste ne peut excéder 4 ans. Un contrat de CCA-AHU ouvre les droits du secteur 2.

  • Émoluments forfaitaires hospitaliers : 18 383,05 € brut annuel en 1ère et 2ème année puis 21 407,35 € en 3ème et 4ème année.
  • Rémunération universitaire : 16 916,10 € brut annuel en 1ère et 2ème année puis 19 698,72 € en 3ème et 4ème année.
  • Indemnité d’engagement de service public exclusif : 1 010 € mensuel brut.
  • Une garde de nuit, dimanche ou jour férié : 496,43 € brut (397,14 € net).
  • Une demi-garde : 248,22 € brut (198,58 € net).
  • Un samedi après-midi : 166,30 € brut (133,04 € net).
salaire CCA-AHU
  1. Assistant spécialiste

Les assistants spécialistes exercent des fonctions de diagnostic, de soins et de prévention. Ils n’ont pas de fonction d’enseignement, ni de recherche. Un contrat d’assistant spécialiste ouvre les droits du secteur 2.

Émoluments forfaitaires variables selon l’ancienneté :

  • Échelon 1, en 1ère et 2ème année : 33 145,94 € brut annuel
  • Échelon 2, en 3ème et 4ème année : 36 083,95 € brut annuel
  • Échelon 3, en 5ème et 6ème année : 40 775,65 € brut annuel

  • Une indemnité en cas d’engagement de service public exclusif : 1 010 € brut mensuel.
  • Une garde de nuit, dimanche ou jour férié : 277,19 € brut (221,75 € net).
  • Une demi-garde ou samedi après-midi : 138,59 € brut (110,87 € net).
  • Une indemnité de temps de travail additionnel : 330,66 € brut par journée de temps additionnel, 165,31€ brut pour une demi-journée si l’établissement a adopté un schéma territorial de la permanence et de la continuité des soins organisé et coordonné au niveau du groupement hospitalier de territoire. Dans le cas contraire, 332,62 € brut pour une journée (166,30€ pour la demi-journée) le jour du lundi matin au samedi après-midi inclus et 496,43€ la nuit, le dimanche, ou jour férié (248,22€ la demi-garde).
  • Prime versée lors du recrutement initial ou du renouvellement pour un engagement d’exercice public à temps plein pour une période soit de deux ans (5 582,26 €) soit de quatre ans (11 164,53 €) brut.
salaire Assistant
  1. Praticien Hospitalier Contractuel (PHC)

Il s’agit de contrats de 6 mois, renouvelables, pour une durée maximale totale de 3 ans. Les PHC s’engagent à consacrer la totalité de leur activité professionnelle au service de l’établissement public de santé, sous réserve des activités autorisées au titre du cumul d’activités et rémunérations.

  • Émoluments forfaitaires variant de 51 302,98 € à 54 786,00 € brut annuel. Ces émoluments peuvent être majorés dans la limite de 10%.
  • Une garde de nuit, dimanche ou jour férié : 277,19 € brut (221,75 € net).
  • Une demi-garde ou samedi après-midi : 138,59 € brut (110,87 € net).
  • Une indemnité de temps de travail additionnel : 330,66 € brut par journée de temps additionnel, 165,31€ brut pour une demi-journée si l’établissement a adopté un schéma territorial de la permanence et de la continuité des soins organisé et coordonné au niveau du groupement hospitalier de territoire. Dans le cas contraire, 332,62 € brut pour une journée (166,30€ pour la demi-journée) le jour du lundi matin au samedi après-midi inclus et 496,43€ la nuit, le dimanche, ou jour férié (248,22€ la demi-garde).

 

  1. Praticien Hospitalier (PH)

Il s’agit d’un poste permanent obtenu à l’issue d’un concours national.

De la même façon que lors de l’internat, la rémunération des PH évolue en fonction de leur ancienneté. Je te mets ci-dessous la grille tarifaire, pour un praticien hospitalier à temps plein, avec la durée de chacun des échelons.

A cette grille tarifaire s’ajoute :

  • Une indemnité en cas d’engagement de service public exclusif : 1 010 € brut mensuel.
  • Une garde de nuit, dimanche ou jour férié : 277,19 € brut (221,75 € net).
  • Une demi-garde ou samedi après-midi : 138,59 € brut (110,87 € net).
  • Une indemnité de temps de travail additionnel : 330,66 € brut par journée de temps additionnel, 165,31€ brut pour une demi-journée si l’établissement a adopté un schéma territorial de la permanence et de la continuité des soins organisé et coordonné au niveau du groupement hospitalier de territoire. Dans le cas contraire, 332,62 € brut pour une journée (166,30€ pour la demi-journée) le jour du lundi matin au samedi après-midi inclus et 496,43€ la nuit, le dimanche, ou jour férié (248,22€ la demi-garde).
salaire PH
  1. Maître de Conférence des Universités – Praticien Hospitalier (MCU-PH)

Un personnel enseignant et hospitalier qui travaille en CHU ou dans un CH lié à un CHU par convention. C’est un poste qui nécessite d’avoir un Master 2 ainsi qu’un certain nombre de publications scientifiques à son actif pour pouvoir y prétendre.

  • Émolument forfaitaire par l’hôpital : de 27 868,98 € à 46 601,70 € brut annuel sur 7 échelons.
  • Émolument forfaitaire par l’université : de 26 035,44 € à 59 718,60 € brut annuel.
  • Une indemnité en cas d’engagement de service public exclusif : 1 010 € brut mensuel.
  • Une garde de nuit, dimanche ou jour férié : 496,43 € brut (397,14 € net).
  • Une demi-garde : 248,22 € brut (198,58 € net).
  • Un samedi après-midi : 166,30 € brut (133,04 € net).

 

  1. Professeur des Universités – Praticien Hospitalier (PU-PH)

Un personnel enseignant et hospitalier qui travaille en CHU ou dans un CH lié à un CHU par convention. C’est un poste qui nécessite d’avoir une thèse de science, un diplôme d’université de pédagogie ainsi qu’un certain nombre de publications scientifiques à son actif pour pouvoir y prétendre.

  • Émolument forfaitaire par l’hôpital : de 39 708,58 € à 60 030, 00 € brut annuel sur 5 échelons.
  • Émolument forfaitaire par l’université : de 26 466, 67 € à 53 504, 95 € brut annuel sur 13 échelons.
  • Une indemnité en cas d’engagement de service public exclusif : 1 010 € brut mensuel.
  • Une garde de nuit, dimanche ou jour férié : 496,43 € brut (397,14 € net).
  • Une demi-garde : 248,22 € brut (198,58 € net).
  • Un samedi après-midi : 166,30 € brut (133,04 € net).

 

III. Remarques – Salaire variable

Les gardes ne sont pas prises en compte pour le calcul des salaires car c’est une donnée variable. Mais la médecine d’urgence est une spécialité à gardes et les week-end sont régulièrement travaillés, c’est une part supplémentaire non négligeable à ne pas oublier !

Par ailleurs, si malheureusement le temps de travail n’est pas décompté pour les internes, il l’est pour les séniors. Ce temps additionnel est rémunéré. Il n’est pas obligatoire.

La prime d’engagement de service public exclusif n’empêche pas de faire de l’intérim ou du libéral. Avec l’accord de son chef de service, il est possible, au-delà du temps plein à l’hôpital public, d’exercer en dehors de l’hôpital.

Pour ceux qui exercent dans plusieurs établissements, il existe une prime d’exercice territorial (en fonction du nombre moyen hebdomadaire de demi-journées passées en dehors du site principal d’exercice du praticien ainsi que du nombre de sites d’exercice différents le cas échéant). 

Prime exercice territorial

Mis à jour en décembre 2022 avec l’arrêté du 8 juillet 2022 relatif aux émoluments, rémunérations ou indemnités des personnels médicaux, pharmaceutiques et odontologiques exerçant leurs fonctions dans les établissements publics de santé, l’arrêté du 8 juillet 2022 relatif à l’indemnisation de la permanence et de la continuité des soins des personnels médicaux, odontologiques et pharmaceutiques dans les établissements publics de santé et dans les établissements publics d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, des internes et des étudiants en médecine et l’arrêté du 13 décembre 2021 relatif à la rémunération universitaire de certains membres du personnel des centres hospitaliers et universitaires.