AJMU Rouen

Pourquoi choisir Rouen pour l’internat DESMU ?

Rouen est une ville entre Paris (1h30) et la mer (1h), la région n’étant pas très grande la plupart des terrains de stage sont au maximum à 1h30 de route. Sa population est plutôt jeune et dynamique encouragée par une concentration de bar/habitant la plus importante de France, il y en a pour tous les styles et tous les goûts (bar PMU, bar à cocktail, bar à vin, bar à bière, bar à spiritueux,). La position idéale du CHU en plein centre-ville favorise les petits afterworks officieux entre co-internes.

L’association des internes de Rouen Orphéon (http://www.internes-rouen.fr/) organise une soirée d’intégration, des repas améliorés hebdomadaires, des afterworks et des soirées plusieurs fois par semestre. Une salle de sport est accessible pour les mordus de la gonflette. Une chambre à l’internat est également possible.

La taille de nos promotions varie entre 13 et 17 étudiants, idéal pour la convivialité, tout le monde se connaît ! Les hauts-normands sont friands de nouvelles rencontres et les internes venus d’ailleurs seront toujours les bienvenus et intégrés à coup de potion du Viking ou de Neufchâtel au choix du client.

Le CHU

Situé à Rouen, c’est un hôpital à taille humaine qui emploie environ 10 000 personnes. 

Il se répartit principalement sur 3 sites interconnectés par l’intermédiaire des transports en commun de la métropole : 

– Charles Nicolle : Rouen Rive Droite qui comprend les urgences adultes (dont la SAUV) et pédiatriques, les principaux services de médecine, les réanimations, les services de chirurgie et les blocs opératoires. 

Saint Julien : Petit-Quevilly, Rive Gauche qui comprend un service d’accueil des urgences regroupant de la médecine, de la pédiatrie et de la chirurgie. Ce service dispose de tout le plateau technique nécessaire (laboratoire, imageries). Le nombre d’entrées journalières y est confortable. Il comprend également un service de médecine interne polyvalente et des services de gériatrie. 

Bois-Guillaume : Sur les hauteurs de Rouen. Il regroupe les services de néphrologie et de gériatrie ainsi que des SSR.

Le CHU accueille également le MTC (Médical Training Center), haut lieu de formation haute-fidélité où nombreuses de nos séances de formations s’y déroulent. Vous y découvrirez des mannequins haute technicité installés au sein de vraies salle de soins, permettant de simuler diverses situations cliniques afin de répondre à l’adage « jamais la première fois sur un patient ».

La formation :

L’accent est mis sur la formation théorique et pratique mais également sur les formations pratiques.

Nous avons :

  • 1 à 2 journées de cours théoriques par mois, 
  • GEP et RFE toutes les semaines
  • 2 journées d’échographie théorique et clinique tous les six mois
  • 3 à 4 séances de simulation haute-fidélité à l’hôpital virtuel (le Medical Training Center) réalisées avec les internes de DESAR et DESMIR. 
  • 4 bibliographies SAMU par an
  • 2 congrès en commun avec la subdivision de Caen
  • 2 congrès en commun avec les subdivisions de Caen, Amiens et Lille

A partir de la fin de première année des sujets de thèses sont proposés à ceux le souhaitant, nous bénéficions également d’un cours de préparation à la thèse tous les deux mois à partir de la deuxième année.

Les stages :

Lors de la première année d’internat, l’ensemble des stages sont effectués à Rouen que ce soit les urgences adultes ou la médecine aiguë (Gériatrie, Médecine interne et polyvalente, Unité d’hospitalisation d’aval)

Les urgences du CHU sont donc un passage obligé, elles représentent environ 450 à 500 passages par jour, ce qui est assez énorme et lui donne l’apparence d’une fourmilière géante. 

Le service se compose de la façon suivante :

  • Deux salles de consultation pour le médecin de tri
  • Filière courte dite traumatologique : une salle d’attente, une salle de consultation, 5 box, une salle de plâtre
  • Filière courte dite viscérale : 5 box avec deux brancards chacun, une salle de consultation ORL et une salle de petite chirurgie
  • Filière courte dite médicale : 1 salle d’attente, 1 salle de consultation avec deux brancards, trois box avec deux brancards et un box avec 4 brancards
  • Filière longue médicale : 10 box avec deux brancards, une salle pour les agités, une salle pour les détenus, une salle de consultation pour les psychiatres
  • La SAUV avec 6 brancards en salle et 5 box
  • L’UHCD avec 8 chambres doubles

Petit mot sur l’UHA (unité d’hospitalisation d’aval), c’est un service tampon créé pour s’adapter au manque de lit dans les filières spécialisées. Il est géré pour moitié par des urgentistes et par des internistes, il permet d’accueillir des patients fléchés vers un service (gastro-entérologie, neurologie, orthopédie, urologie) mais qui ne dispose pas de lit à l’instant T.

Les gardes aux urgences du CHU côté médecine sont effectués lorsque l’interne effectue son semestre au CHU, s’il est en périphérie il fera ses gardes en périphérie. 
Il faut compter une vingtaine de gardes par semestre.
Les gardes pour la filière courte dite chirurgicale sont effectuées majoritairement par les internes pendant leur semestre aux urgences du CHU.
Il nous est demandé d’effectuer minimum 6 “renforts secteur chirurgical” (10h-20h samedis, dimanches et jours fériés) pour la validation du DES, ces gardes sont financièrement revalorisées car elles sont payées comme une garde de semaine.
Les gardes en SAUV sont effectuées à partir du 5ème semestre d’internat.
Les gardes au SAMU de Rouen peuvent être effectuées dès le premier semestre.

Les périphéries proposées sont nombreuses mais très facilement accessibles depuis Rouen en voiture ou en train :

  • Le Havre (1h30 de route), très apprécié des locaux mais également des autres internes grâce à l’ambiance ultra conviviale de son internat et ses fameuses soirées au “Macumba”, les stages de réanimation, urgences pédiatriques et son SAMU Maritime
  • Elbeuf (30min de route) qui ne bénéficie pas d’internat, assez recherché pour son stage de réanimation et l’ambiance conviviale du stage de pédiatrie
  • Evreux (1h de route), possibilité de loger à l’internat, très plébiscité pour son stage de SAMU 
  • Dieppe (1h de route), possibilité de loger à l’internat réputé pour ses stages de Cardiologie et de réanimation
  • Il est également possible d’effectuer son stage de réanimation polyvalente à Mantes la Jolie (Dans les Yvelines à 1h10 de route) et à l’hôpital militaire de Percy.


Les interchu
sont favorisés sur le stage libre de la maquette (3ème année), il est également possible de demander un interchu dans une structure privée.

Une réunion d’information et de rencontre avec les référents de promotion est faite chaque année début septembre avant les choix ECN. C’est le moment de nous rencontrer, d’échanger avec nous, de visiter le service et d’arroser le tout d’un godet dans un bar.

Représentantes AJMU :
Mélaine THEVENET (thevenet.melaine@orange.fr)
Mathilde MARIEL (mathmariel@hotmail.fr)

Coordonnateur DESMU : Dr Luc Marie Joly (luc-marie.joly@chu-rouen.fr)

Association locale d’interne : L’association des internes de Rouen Orphéon (http://www.internes-rouen.fr/)

Capture d’écran 2021-08-05 à 15.46.11
Capture d’écran 2021-08-05 à 15.46.18