RETEX : FORTE-U novembre 2021

Capture d’écran 2022-01-29 à 12.26.02

Le Forum pour la Recherche Thrombo-Embolique aux Urgences (FORTE-U) a été créé en 2016 par les Pr PENALOZA et HERMANS. Il a pour objectifs :

  • soutenir la recherche sur les maladies thromboemboliques en médecine d’urgence
  • contribuer à la formation, l’amélioration du diagnostic et de la prise en charge de la maladie thrombo-embolique en médecine d’urgence
  • favoriser la diffusion des connaissances en médecin d’urgence, notamment via l’organisation d’un symposium (symposium = congrès de spécialistes autour d’un thème scientifique) annuel sur la thématique des pathologies thrombo-emboliques

De nombreuses études et projets ont été soutenus par FORTE-U. On peut citer à titre d’exemple l’essai PERCEPIC, publié dans le Lancet en 2017 (Lancet haematol.2017 Dec ;4(12) :e625-e621), qui valide la règle de PERC pour exclure une embolie pulmonaire chez les patients ayant une faible probabilité clinique sans examen complémentaire.


6ème édition du symposium FORTE-U

Le 9 novembre 2021 s’est tenue la 6e édition du symposium FORTE-U 
Les thématiques de 6e symposium portaient sur quatre sujets : 

L’ensemble des interventions sont accessibles en ligne sur leur site internet www.forte-u.org


Thromboses veineuses profondes distales aux urgences

Au cours d’un exposé passionnant, le Pr Penaloza expose les difficultés liées au diagnostic et au traitement des TVP distales (infra-poplitées) au urgences. En effet, selon les données de la littérature, les TVP distales symptomatiques sont de l’ordre de 7 à 15 %.  

L’évaluation du risque de leur évolution naturelle est incertaine et des questions restent en suspens : 

  • quand chercher la TVP distale ? 
  • quand la traiter ?

 

Le traitement à domicile de l’embolie pulmonaire – HOME-PE

L’essai HOME-PE mené par le Pr Roy du CHU de ANGERS a comparé deux stratégies basées sur deux échelles (HESTIA et sPESI) pour la PEC des patients atteints d’embolies pulmonaires et étant éligibles à un traitement ambulatoire. 

L’objectif était de comparer le taux de complications à 1 mois et la durée de séjour à l’hôpital. 

L’essai HOME-PE ouvre de nombreuses perspectives et questions notamment sur la possibilité de traiter en ambulatoire les patients ayant une embolie avec dilatation du ventricule droit et/ou élévation des troponines.


Vaccin anti-COVID et thromboses

Le VITT syndrome ou Vaccine Immune Thrombotic Thrombocytopenia syndrom, est consécutif aux vaccins anti-COVID, principalement ceux à adénovirus (AstraZeneca et Johnson&Johnson). Il n’y a pas de cas décrits à ce jour avec les vaccins Pfizer et Moderna. 

La pathogénèse du VITT syndrome fait intervenir l’enveloppe de l’adénovirus inactivé, les anticorps anti-PF4 et un facteur nommé facteur-X encore non mis en évidence à ce jour. Cette inter-action est responsable de thromboses veineuses de localisation inhabituelle, associées à une thrombopénie souvent profonde. 

Des critères diagnostiques ont été établis depuis par l’OMS ainsi qu’un algorithme de prise en charge. 


Anticoagulation du sujet âgé

Partant de cas cliniques réels interactifs après un bref rappel sur la notion de fragilité et de sujet âgé, nous retiendrons que : 

    • l’indication des anticoagulants varie indépendamment de la pathologie considérée 
    • la prise en compte de l’insuffisance rénale en plus des facteurs de fragilité guide le choix de la molécule (AOD / AVK) selon la pathologie considérée (calcul du DFG selon la méthode CKD-EPI selon les recommandations de la HAS). 
    • une vigilance particulière est de mise quant à la prise en compte des risques hémorragique (score HEMORR2HAGE) et thrombotique

 

Benoit

Capture d’écran 2022-01-29 à 12.22.01